Bientôt 1 an et demi ...

Publié le par mon-enfant-trilingue

Lilas approche les 18 mois, période à laquelle les progrès sont censés s'accélérer d'une manière fulgurante, et où l'enfant enregistre plusieurs mots nouveaux dans une seule et même journée. Mais nous n'en sommes pas encore là ! Pour le moment Lilas progresse petit à petit. Elle commence tout doucement à se rendre compte qu'elle doit utiliser des mots différents selon qu'elle s'adresse à son papa ou à sa maman. De manière générale, Lilas est une enfant qui sait ce qu'elle veut, et peu importe la langue et les moyens utilisés, elle arrive toujours à se faire comprendre !

 

Non ou hayir ?

 

017.JPGLilas est désormais capable de dire "oui" et "non" aussi bien en français qu'en turc (bien que le "oui" reste encore difficile à prononcer). C'est d'ailleurs très intéressant d'observer la manière dont elle les utilise. Tout d'abord, elle a appris à dire le "non" français. Elle le répétait d'ailleurs plusieurs fois à la suite en hochant la tête d'une manière déterminée, c'était très amusant à voir. Puis après les fêtes de fin d'année, nous avons eu la visite des parents d'Atalay qui ont séjourné en Allemagne durant 3 semaines. La maman d'Atalay s'est efforcée d'apprendre un peu de turc à sa petite fille et cela a porté ses fruits. Lilas a peu à peu appris à prononcer les mots "hayir" et "evet". Lorsqu'une personne de sa famille paternelle lui posait une question, elle répondait automatiquement "oui" ou "non" en français. Alors ils lui faisaient répéter la réponse en turc. Peu à peu, elle se corrigeait d'elle même et enchaînait le "non" français puis le "hayir". De temps en temps, elle passait directement au "hayir". Depuis que les parents d'Atalay sont rentrés en Turquie, Lilas a quelque peu perdu ses bon réflexes, et se contente parfois de répondre "non" à son père. Celui-ci persiste alors à lui demander "evet" ou "hayir", et ne répond à sa requête seulement lorsqu'elle lui a répondu en turc. Je remarque malgré tout qu'elle commence à intégrer le système. Aujourd'hui par exemple, je lui ai directement posé une question après que son père lui ait demandé de répéter "hayir". Elle a directement basculé vers le français et répondu "non". 

Cela prendra encore un peu de temps avant que Lilas n'apprenne à jongler correctement avec ses langues. Elle comprend pourtant déjà que son papa et sa maman ne parlent pas la même langue. En effet, Lilas ne connaît certains mots qu'en français, et d'autres seulement en turc. Lorsqu'elle a soif par exemple, elle me demande "à boire" Elle ne sait pas le dire en turc. J'ai donc remarqué qu'elle n'allait jamais voir son papa pour lui demander de l'eau, mais venait directement me voir. 

 

Les nouveaux mots

 

La nourriture semble être un sujet d'inspiration pour Lilas puisqu'elle sait désormais dire "concombre", "jus", "pâtes", "pain" en français. Mais également "sucuk" (un genre de chorizo), "su" (eau) en turc. De plus, elle imite la chèvre ("beeeeh") si elle veut du fromage de chèvre (dont elle raffole), ou réclame "babale babale" lorsqu'elle veut des petits pois (mais ça peut également désigner les pois chiches ou les lentilles). 

Lilas a découvert le dessin animé "Kirikou" qu'elle a beaucoup aimé (et que sa maman a adoré !!). Lorsqu'elle voit le DVD sur l'étagère, elle me le montre du doigt en disant "kirikou kirikou". 

Elle prononce aussi très bien les mots "piano", "bravo", "bain", "vient", "kulag" (oreille en turc), "babaanne" (mamie en turc), "bobo", "boum" ... 

Depuis 2-3 jours elle commence à dire son prénom lorsque je lui demande "comment tu t'appelles ?". Lorsque son papa lui demande par exemple "c'est à qui ça", elle se montre du doigt en disant "ben" (moi en turc).

En allemand, elle a appris le mot "schlaf" (dors) grace au dessin animé "Jonalu". 

 

 

021Je n'ai pas encore entendu Lilas prononcer de phrase. Je pense qu'elle ne va pas tarder à enchaîner deux mots à la suite de type sujet-verbe ou verbe-objet. 

Pour le moment je n'emploie à titre personnelle pas de méthode particulière pour essayer de lui apprendre à parler. J'essaie au maximum de me retenir de lui faire répéter des mots. Je lui parle tout simplement de manière naturelle, et peu importe la manière dont elle s'est faite comprendre, je répond à ses demandes sans essayer de la reprendre.

Son papa lui emploi une stratégie un peu différente du fait qu'elle a tendance à employer un peu plus le français que le turc. Il ne réagit pas à ses demandes tant qu'elle n'a pas utilisé le mot turc (lorsqu'il sait qu'elle le connaît). Même si je ne suis pas pour la fait "d'enseigner" la langue, cela ne me semble pas trop dérangeant puisque j'ai parfois l'impression que Lilas utilise le mot français car cela est plus simple pour elle. Donc son papa la "force" un peu à utiliser le turc quand elle le peut pour ne pas qu'elle prenne des habitudes "paresseuses", en choisissant la facilité. 

Bien sûr ses comportements face aux différentes langues sont encore délicats à analyser compte tenu du vocabulaire encore limité que possède Lilas. 

 

Développement général de Lilas 

 

Un papa dans une situation similaire à la notre m'a écrit pour me demander quelques précisions concernant ce blog et les évolutions de Lilas. Il me demandait notamment ce qu'il en était au niveau du développement moteur ou cognitif. Je pense donc qu'il est en effet important de préciser rapidement où se situe Lilas d'une manière générale dans son évolution, pour pouvoir comparer avec les autres enfants (tout en gardant à l'esprit que chaque enfant se développe à son rythme).

Avec Atalay, nous avons eu l'occasion de remarquer que Lilas est d'une manière générale assez en avance et très éveillée. Elle a appris à marcher vers 10-11 mois. Maintenant elle court partout ! Elle adore grimper sur la table, escalader les meubles. Elle sait d'ailleurs sortir de son lit toute seule. Lorsqu'elle prend un bain, elle gigote dans tous les sens, se retourne, plonge, essaie de nager. 

Au niveau de la motricité fine, elle s'amuse à éteindre et allumer la télé, elle appuie sur les boutons dans les ascenseurs. Elle sait faire de jolis "gribouillages". Elle empile les légos, sait mettre les différents cubes dans les cheminées correspondantes de sa petite maison ... 

Elle adore les jeux d'imitations tels que les poupées, qu'elle berce dans leur berceau. Elle les couvre d'ailleurs avec un drap. Elle leur donne à manger, le biberon. 

Elle adore mettre des chapeaux sur sa tête, et essaie de mettre ses chaussettes mais n'y arrive pas encore.

Elle comprend très bien ce qu'on lui dit, aussi bien en français qu'en truc. Elle connaît les bruits des animaux, et connâit les parties du coprs (nez, yeux, oreilles, pieds, bouche ...)

Son apprentissage du langage ne présente pas de signe de retard, malgré son environnement trilingue, et suit a peu près le même cheminement que son développement général, qui dans est dans l'ensemble très satisfaisant. 

Publié dans Le journal de Lilas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anita 21/02/2012 22:54

bonjour,félicitations pour votre blog très agréable à lire. je suis française, j habite en espagne et je suis maman d'une petite fille née en mai 2010. intéressée par tout ce qui touche à
l'apprentissage des langues,j'ai aussi très vite remarqué qu'il y avait très peu de sites ou blogs sur les enfants bilingues (alors trilingues, j'imagine le grand vide...!).j'ai donc aussi décidé
de créer mon blog http://bilingue.over-blog.com/ sans ambition particulière mais surtout pour garder une trace de la manière dont ma fille apprend naturellement ses 2 langues.il y a quelques
semaines j'ai découvert votre blog,j'ai été agréablement surprise par la similitude de votre expérience et j'espère continuer à lire les progrès de Lilas pendant des années...