Chocolat

Publié le par mon-enfant-trilingue

Répéter

039Lilas est entrée depuis peu dans une nouvelle phase de progrès. En effet, depuis quelques jours je remarque qu'elle essaie régulièrement de répéter les mots qu'elle entend. Les résultats sont en général un peu éloignés de la réalité et très rigolos, mais on peu tout de même reconnaître la "silhouette" du mot qu'elle tente de prononcer. Ça a commencé il y a deux semaines environ, lorsqu'elle a voulu chanter avec moi le générique d'une émission pour enfants. Les paroles sont "Kika Kikaninschen Dibidibouda". Kika est le nom de l'émission, kaninschen signifie lapin en allemand. Ce qui intéresse Lilas, c'est le Dibidibouda qui ne veut rien dire du tout mais qui amuse les touts petits, surtout quand il est chanté par des petits lapins bleus qui dansent. Le "dibidibouda" s'est transformé en tout un tas d'onomatopées les plus rigolotes les unes que les autres qui faisaient tout aussi bien rire Lilas que sa maman.

Après la chanson des petits lapins, Lilas s'est attaquée au mot "chocolat". Dans sa bouche ça donne plutôt "rocola", "crola" ou quelque chose du genre. Mais comme elle accompagne souvent ce mot d'un "hummmm" en caressant son ventre, on comprend tout de suite ce qu'elle veut dire. 

Le mot brosse à dent s'est transformé de la même manière en "croadent" avec un "r" bien roulé, ainsi que les mots chaussette et chaussons en quelque chose de difficile à retranscrire ! Hier alors que je lui donnais des petits morceaux de concombre, je lui ai demandé de bien croquer. Elle a alors répété "cro cro" en rigolant. Aujourd'hui en jouant aux legos, elle a tenté de nommer son jeu en disant "gogo". 

Même si la prononciation de tout ces nouveaux mots est encore très brouillon, et serait incompréhensible pour quelqu'un d'autre que moi ou à la rigueur son papa, je pense que cela représente une évolution importante.

Lilas s'intéresse également depuis quelques semaines à la télévision. Elle est très concentrée sur les dessins animés et réagit activement lorsqu'elle reconnaît une chanson, un personnage, un animal ... Elle adore mickey qu'elle appelle "meme". Elle sait désormais se faire comprendre lorsqu'elle souhaite que je lui mette le dessin animé de mickey. Elle reconnaît parfaitement la chanson de la fusée de Jonalu, et lorsque je la lui chante, elle lève les bras en l'air en entendant le mot "hoch" (en l'air ou en haut). Hier, lorsque les petites souris ont dit au revoir à la fin de l'épisode en allemand (tschüss), Lilas à tenté pour la première fois de répéter le mot "tchou tcou".

 

Communiquer

 

Maintenant, Lilas commence à utiliser les mots qu'elle connaît afin d'exprimer des souhaits, ou pour tenter de communiquer. Elle sait demander du chocolat, à boire, à manger. Le langage s'introduit peu à peu dans le jeu, et il est possible désormais d'entamer avec elle des ébauches de conversation. Par exemple lorsqu'elle joue avec un téléphone, elle va tout d'abord dire "hallo". Ensuite, si on lui demande "c'est qui", elle me répond en général "mamie" ou "tonton". Mais si c'est sont père qui le lui demande, elle répond "baban" (babaanne qui signifie mamie en turc). 

Lilas aime jouer à la poupée, mais aussi au bébé, dans le sens où elle joue à se comporter comme un bébé. Elle se met alors à imiter un bébé qui pleure et dit "maman, maman" et fait ensuite semblant de dormir en posant sa tête sur un oreiller en disant "dodo". 

Il y a quelques jours, elle a commencé à dire "caca". Je lui alors demandé si elle avait fait caca, et elle s'est bouchée le nez en disant "bah". Je pensait qu'elle disait ça pour s'amuser, mais en vérifiant sa couche je me suis aperçue que c'était vraiment le cas. Je me demande toujours si c'était le hasard ou non !

 

La belle famille

 

Les parents d'Atalay sont en Allemagne pour deux semaines environ. Lilas aura donc l'occasion d'être au contact de ses grands-parents paternels, et d'entendre du turc à longueur de journée. Je pense qu'elle risque fortement de progresser dans la langue. Pour le moment la compréhension du turc ne semble poser aucun problème, et atteint un niveau quasiment comparable à celle du français. 

Publié dans Le journal de Lilas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article