Petit moulin à ... mots !

Publié le par mon-enfant-trilingue

Les premières phrases :

 

Lilas parle maintenant en associant plusieurs mots. Elle se met alors à raconter, et à se faire comprendre plus précisément. Voici un exemple de phrases :

"A boire encore", " "bambi miam-miam" (lorsqu'elle veut aller nourrir les biches du parc), "Parrain boum bobo", "Mamie toctoc" (elle veut dire par là que sa mamie va venir lui rendre visite, et taper à la porte", "bébé là", "Naméa Lilas joue" (elle raconter son après-midi passée à jouer avec sa petite cousine Naméa).

Il s'agit bien sur pour le moment de mots et onomatopées enchaînées sans aucune grammaire. De plus, Lilas s'exprime de cette manière la plupart du temps en français. 

 

Compréhension de l'allemand

 

RSCN0871.JPGCette semaines nous avons eu la visite de nos voisins allemands. Alors que Lilas se mettait un peu à râler et à réclamer de l'attention, le monsieur, d'un certain âge déjà, lui a dit en allemand de jeter sa tétine. Lilas s'est alors exécutée. Puis il lui a demandé, toujours en allemand " Wo ist dein Schnuller ?" (Ou est ta tétine ?) Elle lui a alors répondu en français en la désignant : "là !" J'ai toujours tendance à me demander si il s'agit du hasard, ou si Lilas comprend plus l'allemand qu'on ne le pense.

Hier nous sommes allés au parc, et nous nous sommes assis à une terrasse pour boire quelque chose. Lilas jouait dans le sable, à coté d'une petite fille plus âgée. Nous observions la scène de loin. La petite fille lui a demandé son nom en allemand "Wie heißt du ?" Et Lilas lui a répondu correctement. 

Aujourd'hui j'ai voulu la tester un peu. Je lui ai demandé en allemand, où sont tes yeux, ton nez, ta bouche ... ? Elle me regardait avec de grands yeux étonnés, se demandant pourquoi je m'adressait à elle comme ça. Mais elle n'a pas répondu. Je lui ai alors demandé son nom, toujours aucune réponse. Un peu plus tard j'ai retenté l'expérience à table, et cette fois, elle m'a répondu en riant " Lilas !"

 

Nouveaux mots 

 

PIC 0575Nous avons passé une semaine en France, rien que moi et Lilas ... et le fameux "bebek" a été remplacé par "bébé". Maintenant, elle appelle tous les enfants de cette manière.

Lilas sait maintenant me demander "ça va ?" le matin lorsque je vais la chercher dans son lit. Ce midi, elle s'est régalée et à dit "c'est bon". 

Enfin, Lilas se destine à une carrière de chanteuse et entonne désormais l'un des grands classiques de la chanson française : " Non, rien de rien ! Non, rien de rien ! "

 

 

Nous avons appris aujourd'hui que Lilas aurait normalement une place en crèche allemande pour le mois d'octobre prochain. La 3e langue de Lilas va donc prendre une plus grande place dans sa vie. Cela promet d'être très intéressant. Je me demande comment l'usage de ses langues va évoluer, et dans quelle mesure elles cohabiteront dans notre famille ?

Dans tous les cas, nous continuerons notre stricte séparation des langues selon l'interlocuteur. Maman continuera de parler français, et papa le turc. A voir si Lilas en fera de même avec nous, ou si elle parlera tout simplement la langue de la crèche ! 

Publié dans Le journal de Lilas

Commenter cet article

Annabelle 21/05/2012 14:28

Ils nous etonnent toujours ces petits.... meme quand on croit qu'ils ne comprennent pas. Elle a surememnt tres bien compris vos questions... elle etait juste etonnee que vous lui parliez
allemand.
ma petite rentrera au jardin d'enfants en septembre aussi....

anita 20/05/2012 15:40

Je vous lis depuis plusieurs mois et c'est toujours très intéressant. ma petite n'est "que" bilingue mais il y a énormément de similitudes dans la manière d'apprendre les langues. Je partage aussi
cette expérience sur http://bilingue.over-blog.com/
A bientot

mon-enfant-trilingue 21/05/2012 16:21



Je viens de faire un saut sur votre blog. C'est interessant de lire d'autres expériences. Je pense vous suivre également :)