Rafael

Publié le par mon-enfant-trilingue

120px-Flag of France.svg-copie-1                                italie-drapeau                                    Drapeau Usa

La famille de Rafael 


Rafael a 4 ans et demi et il est né en France. Sa maman est italienne, et son papa français. Depuis maintenant 3 mois, il vît aux États Unis avec sa famille.

La première langue que Rafael ait apprise est le français, puisqu'il a vu le jour en France. A la maison, ses parents parlent français entre eux. Mais depuis le début, ils s'adressent dans leur langue maternelle respective. Ils n'ont pourtant pas pris intentionnellement la décision de suivre la méthode du "une personne/une langue". Cela est venu tout naturellement écrit sa maman "moi quand je m'adresse à lui, à la maison ou à l'extérieur, c'est en italien, et le papa en français. Pour l'enfant c'est tout à fait normal et naturel car nous avons commencé comme ça quand il était encore dans mon ventre."


Un nouveau pays, une nouvelle langue


Rafael doit apprendre l'anglais, c'est la langue de son nouveau pays de résidence pour les trois prochaines années. Pour l'habituer tout en douceur à cette nouvelle langue, ses parents l'avaient inscrit deux mois avant leur départ pour les États Unis dans un cours d'anglais pour enfants qui avait lieu une fois par semaine. Dans ce cours de 30 minutes, les enfants y faisaient toute sortes de jeux dans la langue de Shakespeare. Ensuite, lorsque la famille s'est installée aux Etats Unis, Rafael a eu encore un mois avant son entrée à l'école pour se familiariser avec sa nouvelle langue en regardant la télé.

 

 

Des premiers mots aux premières phrases 


Rafael a prononcé ses premiers mots avec une légère avance sur les enfants qui n'ont qu'une seule langue "ses premiers mots ont été en français mais je ne me rappelle plus lesquels". Aucun retard non plus en ce qui concerne les formation des phrases dans sa langue dominante. Il a fallu attendre par contre un certain temps pour qu'il ne les prononce en italien, vers l'âge de 4 ans. "Il a commencé cet été (à faire des phrases en italien) car on a passé un mois en Italie au contact de la famille italienne. En plus depuis cet été je ne travaille plus et je passe pas mal de temps avec lui. La langue italienne a pris une plus grande place dans sa vie. "

 


L'entrée à l'école


Dès l'âge de 8 mois Rafael a été gardé par une nounou. A 18 mois il allait à la crèche 2 jours par semaine, et le reste de la semaine chez sa nounou. Comme il vivait en France à l'époque, il a commencé à se socialiser dans la langue de son papa. Il est ensuite entré à l'école maternelle à l'âge de deux ans et demi.

Depuis peu il va dans une école américaine. Il y est rentré sans connaître la langue. "Il s'adapte très vite à toutes les situations et à toutes les langues. Il s'est fait des amis et commence à sortir des phrases en anglais".

 


D'une langue à l'autre


Selon sa maman, Rafael ne confond pas ses langues, mais il arrive qu'il les mélange dans une phrase "à mon avis c'est normal. Ça m'arrive aussi quand je ne suis pas trop concentrée ou que je dois expliquer dans une langue un sujet qui est survenu dans une autre. Parfois un mot arrive plus vite dans une langue que dans une autre."

Il est difficile de vérifier si un enfant a conscience de ses langues. La maman de Rafael a le sentiment qu'il les a toujours différenciées. Il commence maintenant à adapter le choix de la langue utilisée selon l'interlocuteur qu'il a en face de lui, alors qu'il avait tendance à s'exprimer automatiquement dans sa langue dominante, le français. 

 

 

Un très bon départ dans la vie !


Sa langue dominante reste pour le moment le français, mais ses capacités en italien et en anglais ne font que s'accroître".

Sa maman rajoute :"je crois qu'il faudra me faire refaire ce test dans trois ans car je pense que la langue de l'extérieur devient souvent dominante. A suivre ! ... De toute façon je suis persuadée que même si il ne devient pas bilingue ou trilingue à 100% il part avec un bagage qui lui servira à l'âge adulte sur le plan linguistique, mais aussi au niveau de son ouverture d'esprit et de son ouverture culturelle, et enfin au niveau de sa perception logique et ses capacités intellectuelles". 

 

Commenter cet article