Un bébé très sociable ...

Publié le par mon-enfant-trilingue

Hallo, au revoir, bye bye !

 

18092011143.jpg

Lilas a appris très tôt à saluer de la main, vers 6-7 mois si je me souviens bien. Aux alentours de 10 mois elle accompagnait son geste d'un "dada". Ensuite nous avons fait un voyage en Turquie où nous avons sé
journé 1 mois complet. Lilas a eu l'occasion là-bas d'entendre le turc, et de s'approprier un peu plus sa langue "paternelle". Après quelques jours déjà, au contact de la famille de son papa, elle a commencé à dire "bye bye" lorsqu'elle faisait un signe de main, comme il est coutume là-bas de l'apprendre aux bébés. De temps à autre elle disait "dada", parfois "bye bye", et il arrivait qu'elle faisait un mélange des deux qui ressemblait "dadye" ou "babye". Après notre retour en Allemagne, je me suis efforcée de remplacer le mot "dada" par un vrai "au revoir", et Lilas l'a très vite assimilé. Maintenant elle utilise spontanément "au revoir"(qu'elle prononce auvoir) ou "byebye" de manière arbitraire, peu importe qu'elle s'adresse à une personne francophone ou non. 

Le téléphone est un objet qui a toujours attiré l'attention de Lilas. Vers 9 mois elle nous imitait en portant l'objet à son oreille, et quand elle a eu 10 mois elle a commencé à dire "allo". 

Depuis deux semaines environ, j'ai remarqué qu'elle s'est également mise à dire "allo" dans la rue, dans les supermarchés. Depuis notre retour de Turquie Lilas a observé de manière attentive les gens qui s'adressaient à elle. En Allemagne, on commence une conversation en saluant son interlocuteur en disant "guten tag", ou de plus en plus "hallo". Lilas, qui pouvait déjà prononcer les sons "a-lo" s'est donc très vite approprié la formule, et depuis elle salue en général les enfants, mais aussi les adultes d'un franc "hallo" accompagné d'un vif signe de la main. Je ne lui avait jamais appris intentionnellement, en lui faisant répéter, la manière dont elle devait saluer les gens, que ce soit en français, en turc ou en allemand. La seule observation de son entourage extra-familial a suffi à cette assimilation. Lilas ne connaît pas encore le mot "bonjour". Un courte période durant, elle me saluait de la main en disant "coucou". Mais c'est maintenant le "hallo" qui trône dans son vocabulaire.

Lilas salue donc les gens en allemand, et dit au revoir en français, peut importe la langue que parle celui à qui elle s'adresse. Dans tous les cas elle est très sociable et ne manque pas une occasion de communiquer avec les gens, et interpelle même ceux qui ne lui prêtent pas attention. 

 

Un an !

 

Lorsqu'elle a eu un an, Lilas a commencé à répéter "un an" quand je lui demandais. Puis elle s'est mise à montrer un doigt pour accompagner ses mots. Maintenant quand je lui demande "Elle a quel âge Lilas" elle me répond "un an". Mais si je lui demande "et maman elle a quel âge", elle répond aussi la même chose. Atalay a essayé hier de lui apprendre à faire la même chose en turc, en effectuant le même geste. Mais quand il lui pose la question en turc, elle répond également "un an" en français. Je pense donc qu'elle n'a pas encore dissocié les deux systèmes linguistiques. Il faudra attendre selon moi quelques mois encore. 

18092011144

Nouveaux mots

 

Cette semaine Lilas a dit "viens", "chien", "dodo" avec une prononciation toutefois hésitante. Mais elle n'utilise ces mots que très rarement. Pour le moment Lilas respecte a peu près la moyenne des 2 nouveaux mots par semaine. 

 

Compréhension

 

Tous les soirs il suffit que je prononce la phrase "on va prendre le bain", ou "on va mettre le pyjama" pour que Lilas se précipite dans la salle de bain. Cette semaine Atalay lui a demandé de mettre son pyjama en turc, et elle s'y est également rendu. Il faut toutefois noter à ce sujet que le mot "pyjama" est le même en français qu'en turc. Je me demande donc si les bébés ont eux aussi des stratégies de compréhension globale en émettant des hypothèses sur la signification d'une phrase à partir d'un seul mot connu et du contexte, qui ici lui était très familier. Dans ce cas, le mot pyjama et le contexte du soir l'aurait amené à se rendre comme à l'accoutumé dans la salle de bain.

 

Publié dans Le journal de Lilas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

julie 19/11/2012 22:13

Bonjour,
Je découvre ton blog et je le lis avec intérêt. En effet, ma puce (qui a 14 mois) a une maman française et un papa italien. Et nous allons peut-être aller en Corée dans qques mois pour le boulot du
papa. Elle sera certainement dans un univers anglophone et coréen à la fois...bref, j'aime lire les avis sur la question bien que nous nous sommes jamais posés la question de savoir quelle langue
parler avec elle. Chaque parent sa langue est venu naturellement. Elle commence à dire des mots, qui restent occasionnels mais c'est plutôt drôle. Elle les dit principalement en français (je passe
mes journées avec elle) mais comprend parfaitement ce que dit son papa. Je voulais juste laisser un commentaire car je trouve que ta fille disait déjà beaucoup de mots à un an!! en tout cas, joli
blog et je continue ma lecture. A bientôt

Fransoaz 25/09/2011 10:51


Je suis les progrès linguistiques de Lilas avec intérêt...
N'est-il pas difficile de choisir le prénom d'un bébé aux racines si riches?


mon-enfant-trilingue 26/09/2011 14:41



Si cela a été très difficile puisque nous voulions un prénom que nos parents respectifs pouvaient prononcer sans difficulté ... ce qui n'est pas très évident car le français et le turc sont des
langues très éloignées l'une de l'autre.


Mais on y est tout de même arrivé !